Berceau historique

Elle est à Namur ce que la grotte est à Han. Vauban l’a conçue, Napoléon l’a qualifiée de « Termitière de l’Europe », Léopold l’a investie ! Ce patrimoine immobilier exceptionnel de Wallonie qu’est la Citadelle de Namur est une identité qui suscite les convoitises des touristes curieux.

190 mètres

Sous terre et sur son éperon rocheux particulièrement impressionnant surplombant à 190 mètres d’altitude, la citadelle nous raconte un long chapitre de l’histoire de la capitale de la Wallonie. Résidence des Comtes de Namur au Moyen-Age, métamorphosée en lieu de villégiature par Léopold II, elle est aujourd’hui un haut lieu d’événements, de découvertes et de balades.

« La Merveilleuse »

Le site patrimonial englobe un patrimoine et une vie apparentée à un village. Lorsque Vauban la conçoit au 17e siècle en bord de Meuse, au confluent du fleuve et de la Sambre, imaginait-il qu’elle deviendrait l’une des plus vastes et des plus importantes d’Europe? La citadelle de Namur, aujourd’hui propriété de la ville, est subdivisée en trois parties: le donjon pour la partie inférieure, la Médiane pour la portion intermédiaire et Terra Nova au sommet. Les cyclistes connaissent bien la route pavée qui mène en haut du site, la mythique « Merveilleuse » escarpée avec ses tournants en épingle à cheveux. Les promeneurs aiment la gravir pour profiter des vues imprenables sur la ville.

Terra Nova

Photo Citadelle.Namur.be

Après avoir gravi la Merveilleuse et aperçu les murailles en pierre, le Théâtre de verdure, le château qui abrite l’une des prestigieuses écoles hôtelières du pays, le cadre verdoyant des lieux et les vues plongeantes sur la ville, les visiteurs découvrent l’histoire de la citadelle au départ du Centre Terra Nova. Petits et grands adorent le tour commenté en train touristique et aiment déambuler dans le dédale de souterrains. Napoléon apparentait la citadelle à une termitière en raison de son important réseau souterrain dont on découvre une partie, 500 mètres restaurés. Un guide nous mène ça et là. La visite est immersive et agrémentée d’un son et lumière.

 

Le Parc

Le parc de la citadelle de 8 hectares est un véritable poumon pour Namur. Par de petits sentiers, escaliers escarpés et chemin pavés, les visiteurs profitent d’un lieu d’exposition en plein air de l’œuvre monumentale « Searching for Utopia » de Jan Fabre et de jardins thématiques, d’inspiration médiévale et de senteurs. La signalétique étoffée permet de se repérer aisément.

L’Ecole Hôtelière

Photo Château de Namur

Depuis sa fondation en 1937, l’Ecole Hôtelière de Namur en a vu sortir des chefs. Citons Pierre Rigolet du mythique « Comme chez soi » à Bruxelles, Gérald Watelet qui fut en son temps, le plus jeune maître d’hôtel de Belgique. L’école est installée dans le Château de Namur. Le restaurant du château est accessible au public.

 

 

 

Dans l’agenda

  • L’arrivée du Grand Prix cycliste de Wallonie en haut de la citadelle ce mercredi 12 septembre (départ de Blegny). En prélude des Fêtes de Wallonie dans le centre-ville, du 13 au 17 septembre : cinq jours d’animations, de concerts, de combat des échasseurs, de jeux pour enfants, …
  • La 2e édition du Festival d’Art Contemporain avec des artistes belges et espagnols à Terra Nova, du 28 septembre au 7 octobre. L’entrée est gratuite.
  • Le 13ème Festival du Cirque de Namur, du 28 octobre au 12 novembre sur l’esplanade de la Citadelle et dans un énorme chapiteau  ultra moderne chauffé pour accueillir le Top mondial du Cirque. Avec bien évidemment des clowns, équilibristes, trapézistes et acrobates, mais aussi des équilibristes de trial à moto qui réalisent des figures impressionnantes sur une voiture ! Le retour de la spectaculaire « roue de la mort » avec sauts périlleux à l’extérieur de la roue, les chevaux de Louis Knie et un surprenant troupeau de … vaches !!!