1990 (2)

1993
La grande innovation de cette année est un nouveau changement de nom: le “TIH” devient “TRW”, pour “Tours des Régions Wallonnes”. Des épreuves “TRW Débutants” et “TRW Juniors” voient le jour, fait unique dans ce genre de contexte. Les Belges Axel Merckx et Frank Vandenbroucke animent avec panache les deux premières journées de cette édition 1993. Patrick Fontaine gagne chez lui à Leuze. Mais Mauro Bettin est le plus fort et succède à Maurizio Fondriest dans les rangs italiens au palmarès du TRW. L’année 1993 est par ailleurs marquée par le décès du Roi Baudouin; les organisateurs du TRW annulent en signe de deuil le prologue programmé à Saint-Ghislain, en Hainaut.

  • Vainqueur: Mauro Bettin (Ita).
    Parcours: 7 étapes pour 930 kilomètres.

1994
Le “TRW” fonce vers le pays de Liège et est accueilli dans une ville-étape inédite: Fouron. Le peloton est composé de 96 partants et pour 16 équipes qui s’élance dans un prologue contre-la-montre au départ du carreau de la mine de Malplaquet à Frameries. Sébastien Demarbaix remporte l’étape de Han-sur-Lesse, Mario Aerts s’impose à Leuze.

  • Vainqueur: Jauna Laukka (Fin).
    Parcours: 10 étapes pour 1.150 kilomètres.

1995
Le Tour des Régions Wallonnes est ouvert aux amateurs internationaux, aux équipes nationales, régionaux et aux clubs de première catégories (semi-professionnels). Thierry Marichal, premier maillot jaune, Tony Bracke, Dany Nelissen, Glenn d’Hollander, Mario Aerts sont les principaux animateurs belges de cette édition où Paolo Valoti devient le 3e vainqueur final transalpin après Maurizio Fondriest en 1986 et Mauro Bettin en 1993.

  • Vainqueur: Paolo Valoti (Ita).
    Parcours: 8 étapes pour 918 kilomètres.

1996
Le peloton du “Tour des Régions Wallonnes” est composé de 96 coureurs pour 16 équipes. Le Néerlandais Mathe Pronk prend le premier maillot jaune mais les coureurs de l’équipe de Jean-Luc Vandenbroucke (Lotto), dont le chef de file Rik Verbrughhe, reprennent les choses en mains. Le jeune coureur hainuyer de l’équipe Cedico-Ville de Charleroi, Thierry Marichal, va toutefois tirer les marrons du feu dans l’étape du Mur de Huy, signant ainsi son premier succès professionnel.

  • Vainqueur: Thierry Marichal (Bel).
    Parcours: 7 étapes pour 953,8 kilomètres.