COUVIN, dans la botte du Hainaut, aux portes de l’Ardenne

Couvin est lovée au coeur des Vallées des Eaux vives en province de Namur, à l’est de Chimay, entre Philippeville et la frontière française. Pays des ruisseaux, des lacs et des forêts profondes, Couvin et sa région recèlent de multiples richesses naturelles. Avec ses 20.000 ha dont 52% de forêts, la ville est l’une des trois entités les plus étendues de Belgique et l’une des plus boisées. A côté de la ville moderne, touristique, animée et commerciale, le « Vieux Couvin », jadis enfermé dans ses murailles, se découvre au gré d’une balade qui révèle notamment les anciennes halles et de vieilles demeures datant des 18ème et 19 ème siècles.

Couvin est située dans la Calestienne, une bande étroite de 2 à 10 km de large et 130 km de long, de sol riche et calcaire où pousse aisément un panel de plantes considérable dont notamment des orchidées sauvages. A la préhistoire, l’homme investissait Couvin les grottes dont la célèbre caverne de l’Abime et les grottes de Neptune qu’il a scellé de son empreinte. La vie paisible et les paysages sont chers aux habitants qui au besoin s’investissent pour préserver leur qualité de vie. En 1978, la population s’oppose fermement au projet de construction d’un barrage sur l’Eau Noire. Neuf mois plus tard, le projet dont l’histoire mouvementée a été largement relatée dans les médias et le film « La Bataille de l’Eau Noire » est abandonné.

Les grottes de Neptune, l’un des joyaux de la province de Namur

Découvertes à la fin du 19ème siècle et exploitées pour le tourisme depuis 1930, les Grottes de Neptune désignent une série de cavités naturelles dont la principale est une grotte que l’on visite. On les qualifie d’actives parce qu’un bras de l’Eau Noire, une rivière locale, s’engouffre dans les cavités sur plusieurs centaines de mètres avant de disparaître dans un siphon que personne n’a réussi à franchir à ce jour. La grotte principale se compose de deux étages reliés par une galerie artificielle de 200 m de long. Les parties accessibles, tant à pied qu’en barque, concernent les 300 premiers mètres. Le reste de la cavité (soit environ 2,5 km) demeure inaccessible et en grande partie inconnue. La visite dure une petite heure. L’autre grotte accessible au public est la Caverne de l’Abime.