Etape 1 - Monceau-sur-Sambre - Mettet

Etape 1. Monceau-sur-Sambre - Mettet


Distance. 178,3 km.

Timing de départ. Signatures des coureurs de 10h30 à 12h00 - Rassemblement de départ: Place Albert - 1er Appel des coureurs: 12h15 - Départ fictif: 12h20, Place Albert - Départ réel: 12h28, Rue de Marchienne à Leernes (Fontaine-l’Évêque) après 4,4 km en cortège.

Timing d’arrivée. Entrée dans le circuit local (1) vers 16h15, arrivée vers 16h45.

Sprints (3): km 33,3 à Acoz, km 112,8 à Nismes, km 160,7 à Mettet.

GPM (5): Côte de Daily km 81,2 (cat. 3), Trieux du Bouc km 88 (cat. 2), Côte de Mazée km 125,6 (cat.3), Côte d’Agimont km 139,6 (cat.2), Côte de Soulme km 146,7 (cat. 2).

Prono.Cette première étape pourrait être la seule où un sprint massif peut être envisagé à Mettet, après un retour du peloton sur une échappée matinale. Mettet, où l'arrivée est située à deux pas du circuit moto, a d'ailleurs déjà souri aux sprinters en 2012.

Météo. Après les pluies de la nuit, le temps deviendra progressivement sec en cours de journée tout en restant nuageux et brumeux. Température: 22°.

Etape 1. Description détaillée de l’étape (Itinéaire-horaire, profil, tourisme, patrimoine)> http://goo.gl/OkAJIZ.

L’étape en 2015. Antoine Demoitié avait pris les bonnes roues…
Une échappée déjà décisive de 14 coureurs s’était créée après 14 kilomètres de la première étape disputée entre Wanze et Hannut et perturbée par des conditions météo très délicates. Martin Velits, Niki Terpstra (Etixx-Quick.Step), Sébastien Turgot (AG2R-La Mondiale), Loic Vliegen (BMC Racing Team), Dries Devenyns, Simon Pellaud (IAM Cycling Team), Boris Vallée (Lotto-Soudal), Sergey Lagutin (Katusha), Pavel Brutt (Tinkoff-Saxo), Yauheni Hutarovich (Bretagne-Séché), Victor Campenaerts (Topsport Vlaanderen-Baloise), Antoine Warnie et le regretté Antoine Demoitié (Wallonie-Bruxelles). L’avance du groupe de tête avait culminé à 3:35 après 60 kilomètres de course. Le Néerlandais Niki Terpstra (Etixx-Quick Step) avait réussi à sortir du groupe de tête avec le Belge Victor Campenaerts (Top Sport Vlaanderen) à 24 kilomètres du but. Terpstra s’était imposé et avait endossé le maillot jaune de leader du VOO Tour de Wallonie. Le Biélorusse Yauheni Hutarovich (Bretagne-Séché Environnement) avait complété le podium en remportant le sprint du groupe des poursuivants.