AUBEL - HERSTAL - 26 juillet 2016

Des délices du terroir wallon au pays de Saroléa


Le VOO Tour de Wallonie entre dans le dur avec la 4e étape dessinée entre Aubel et Herstal. Le pays de Liège et ses bosses sont à l’honneur. 8 GPM sont au menu du jour. Les puncheurs ont la balle dans leur camp.

Le départ fictif de la 4e étape du VOO Tour de Wallonie s’effectue à la Place Albert 1er à Aubel. La ville est une habituée du Tour de Wallonie qui y a fait escale en 1993, 1995, 1996, 1997, 2003, en 2000 et en 2004 pour le grand départ, en 2001 et en 2008 pour l’arrivée finale qui avait souri in extremis au Russe Sergeï Ivanov. Le peloton se dirige ensuite vers Montzen où sera donné le départ réel. Aubel, au cœur du pays de Herve, est un des fleurons du secteur agroalimentaire wallon avec ses producteurs de viandes, charcuteries, sirops, cidres, de biscuits et de cette délicieuse bière «Abbaye de Val-Dieu» et ses 5 déclinaisons. Fermes et chapelles soulignent les traces de son histoires, l’abbaye du Val-Dieu, datant du XIIIe siècle, avait été fondée vers 1215 par des moines cisterciens.
Le peloton passe sur le grand plateau au départ réel à Plombières. Nous sommes tout près des «trois frontières» entre la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Le temps d’apprécier les sites des châteaux Streversdorp, du Broich ou encore de Beusdael, autant de témoins d’un riche patrimoine architectural, et les coureurs filent vers la première difficulté du jour, la Côte de la Gileppe, juste avant Jalhay.Spa est le théâtre du premier sprint du jour. Direction la côte de Francorchampsà deux pas du circuit automobile réputé «le plus beau du monde» que retrouveront les plus grands pilotes du monde le 28 août 2016. Les GPM s’enchaînent avec la Côte de Mont après Malmedy, cité fondée par Saint-Remacle en 648 qui a connu de nombreux bouleversements culturels au cours de son histoire mouvementée de cité frontalière. Les citoyens vous y donnent rendez-vous pour la grande fête du 15 août où vous pourrez déguster une part de la traditionnelle omelette géante de 10.000 œufs! La Côte d’Ovifat, dans l’entité de Waimes, rappelle au peloton le relief accidenté de la région: longue de 2,3 kilomètres, elle culmine à 603 mètres et présente un pourcentage moyen de 5,7 %. Les coureurs enchaînent avec le 2esprint du jour à Botrange dont le «Signal» est le point culminant de la Belgique à 694 mètres d’altitude. La région des Hautes Fagnes est très prisée par les promeneurs et randonneurs à la bonne saison et par les adeptes des sports de glisse pendant l’hiver. Elle est souvent le théâtre des championnats nationaux de course de montagne.
Le peloton revient dans l’entité de Plombières pour progressivement se diriger vers Herstal et le circuit local sur le territoire de Visé, via Neufchâteau, Mortroux, Richelle. Les coureurs doivent s’acquitter de deux circuits de 18,9 kilomètres autour d’Herstal et franchir les 3 derniers GPM du jour, la triple ascension de la Côte de Sarolay, qui présente une longueur de 800 mètres, un pourcentage moyen de 8,6 % avec des passages à 11 %. La bosse conduit les coureurs de Cheratte-Bas, en bord de Meuse, à Cheratte-Hauteurs, en bordure du Plateau de Herve. Cheratte a été une ville minière jusqu’en 1977 avec son charbonnage du Hasard de Cheratte. Elle est aussi le berceau de plusieurs artistes dessinateurs et illustrateurs comme François Walthéry, Mittéï, Georges Van Linthout et Stibane…
Le premier passage de la ligne d’arrivée à Herstalest programmé au km 142. Herstal, qui accueille le Tour de Wallonie pour la première fois, est située en bord de Meuse. La cité a une très longue histoire puisqu’on y trouve les premières traces d’occupation humaine entre 7.000 et 4.500 avant J.-C. Herstal a connu une importante période romaine, les Carolingiens y ont construit deux palais de part et d’autre de la Meuse, Charlemagne y a édité en 779 un des plus importants «capitulaires» organisant le fonctionnement du royaume. Herstal s’est plus tard caractérisée par le développement de l’industrie minière, métallurgique, de la quincaillerie et de l’armement. L’agriculture y a également tenu un grand rôle… Trois constructeurs de motos, FN, Sarolea et Gillet Herstal, ont fait jadis la fierté de la cité dans le monde des moteurs. Aujourd’hui, l’industrie manufacturière est un pôle économique essentiel de la commune, notamment dans le parc industriel des Hauts-Sarts. Herstal est le siège de la «FN Herstal», principale usine d’armement de Belgique. C’est là, donc, que sera jugée, à la Rue Pierre-Joseph Antoine, l’arrivée de la 4e étape du VOO Tour de Wallonie.

  • Distance: 180 km.
  • Sprints (3): km 36 à Spa, km 68,2 km à Botrange, km 108,1 à Hombourg.
  • GPM (8): Côte de la Gileppe km 19,4 (cat. 2), Côte de Malchamps km 40 (cat. 1), Côte de Francorchamps km 46,7 (cat. 3), Côte de Mont km 57,6 (cat. 2), Côte d’Ovifat km 63,5 (cat. 3), Côte de Sarolay km 128,1, km 147,2 et km 166,2 (cat. 3).
  • Prono. Le parcours de cette 4e étape, à travers les Ardennes vers le Pays de Herve, est usant et la Côte de Sarolay dans la finale fera mal. La course sera ouverte et le final devrait sourire aux puncheurs.