CHARLEROI - METTET - 23 juillet 2016

Entre Hainaut et Namur

Monceau-sur-Sambre est la ville du grand départ du VOO Tour de Wallonie 2016. La première étape, dessinée pour les sprinters, fait basculer le peloton de la province de Hainaut en province de Namur. L’arrivée au Circuit Jules Tacheny à Mettet, temple historique des sports moteur wallons.


Charleroi accueille le grand départ du VOO Tour de Wallonie 2016. C’est la 12e visite du TRW dans la capitale carolo qui est une des villes les plus courtisées par l’épreuve par wallonne. On a ainsi fait escale à Charleroi en 1989, 1990, 1992, 1995, 1996, 1998, 2003, 2004, 2009, 2011… Axel Merckx y a remporté l’épreuve au terme de l’ultime volet au Boulevard Tirou en 2000. Théâtre des opérations pour cette le grand départ 2016, la Place Albert 1er à Monceau-sur-Sambre. La Fosse Sainte-Thérèse, le Puits Léonard, la Fosse de la Machine à Bois, le charbonnage de Monceau Fontaine… témoignent du lourd passé industriel de la ville et de la région. Ce passé est également évoqué par des laminoirs, de nombreux ateliers mécaniques. Les fermes anciennes marquent quant à elles le paysage agricole … la Ferme Docteur, la Ferme Daoust, la Cense du Hameau, la Cense des Prétcheus.
Monceau est fière de son patrimoine, de son «Château», emblème du splendide «Parc» à l’anglaise de 67 hectares où se déroulèrent notamment les championnats d’Europe de cross-country en 1996. Le site du départ de la 1ère étape du TRW est tout proche.
Le peloton prend la direction de Montigny-Le-Tilleul et de Acoz, ville du regretté Pino Cerami, décédé à l’âge de 92 ans le 20 septembre 2014. Gerpinnes, toujours en Hainaut, annonce la province de Namur: la ville a été rendue célèbre par ses marcheurs de l’«Entre-Sambre-et-Meuse» et ses marches folkloriques reconnues depuis 2012 comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité par l’UNESCO; la marche Sante Rolande en est une des plus populaires.
La Meuse n’est déjà plus très loin… Les portes de la province de Namur s’ouvrent à Hanzinnes, dans l’entité de Florennes, notamment connue pour sa base aérienne militaire. Ville-départ de la troisième étape du Tour de la Province de Namur en 2015, Florennes est la patrie de deux grandes gloires du cyclime wallon: Firmin Lambot, double vainqueur du Tour de France en 1919 et 1922, et Léon Scieur, vainqueur de la Grande Boucle en 1921. Le Grand Prix Scieur-Lambot reste, chaque année, un rendez-vous incontournable du calendrier du cyclisme amateur dans le Namurois.
Le peloton plonge vers la région dePhilippeville et de Mariembourg dans l’entité de Couvin, pays de l’Eau Blanche et de l’Eau Noire. Le paysage de la Fagne, région transfrontalière franco-belge située à l’Ouest de la Meuse, la Famenne étant située à l’Est. Le tourisme est ici roi: nous sommes sur le sentier GR12 «Amsterdam-Bruxelles-Paris», le train à vapeur des Trois Vallées lèche les méandres du Viroin, de l’Eau Blanche, de l’Hermeton. La Brasserie des Fagnes propose de quoi se désaltérer avec sa célèbre «Super des Fagnes».
Les premiers «GPM» sont en vue avec, en ouverture, la Côte de Dailly et le Trieux du Bouc. Le peloton plonge ensuite dans la vallée de l’Eau Noire et se dirige vers Nismes, jadis célèbre pour ses métiers du bois, et vers Olloy-sur-Viroin où l’escavêche est reine. Ici, chaque année à la Chandeleur, c’est le carnaval et la tradition locale veut que, si un personnage masqué vient frapper à votre porte, vous devez lui offrir à boire jusqu’à ce que vous l’ayez reconnu! Serait-ce «Toine Culot», truculent personnage-vedette créé par l’auteur local Arthur Masson auquel un Espace est dédié? Nous sommes aussi tout près du très touristique Chemin de Fer des Trois Vallées dont la ligne à voie unique, entre Mariembourg et Treignes, parcourt une partie très pittoresque de l’entre-Sambre-et-Meuse.
Après la Côte de Mazée, 3e GPM du jour, le peloton entre dans l’entité de Doische avant de faire un crochet par Hastière pour aller chercher la Côte d’Agimont et, plus loin, la Côte de Soulme, dernière bosse du jour qui annonce l’entrée dans le circuit local àMettet et la mise en action des équipes de sprinters. Soulme, petit village perché au sommet de la colline dominant la vallée de l’Hermeton. Le village, typique des Fagnes namuroises, un connu comme un des plus beaux de Wallonie.
Au premier passage de la ligne d’arrivée, à deux pas du Circuit Jules Tacheny, il reste 17,6 km pour boucler cette première étape du TRW 2016. Mettet, patrie du peintre et graveur Félicien Rops, a connu le départ de la 2e étape du TRW en 2006; l’Italien Danilo Napolitano s’y était imposé lors de la 2e étape en 2012 pour endosser le maillot jaune. La cité namuroise est un des centres historiques du sport moteur en Belgique. Son circuit auto-moto remonte aux années 20 et a été baptisé «Circuit Jules Tacheny» en l’honneur du champion motocycliste né en 1907 à Mettet et pilote d’usine chez FN Herstal. Au fait, comment appelleriez-vous les habitants de Mettet? Un Mettettois, une Mettettoise? Mais non, taisez-vous! A Mettet, on est Djobin et Djobinne pour la vie.

  • Distance: 178,3 km.
  • Sprints (3): km 33,3 à Acoz, km 112,8 à Nismes, km 160,7 à Mettet.
  • GPM (5): Côte de Daily km 81,2 (cat. 3), Trieux du Bouc  km 88 (cat. 2), Côte de Mazée km 125,6 (cat.3), Côte d’Agimont km 139,6 (cat.2), Côte de Soulme km 146,7 (cat. 2).
  • Prono. Cette première étape pourrait être la seule où un sprint massif peut être envisagé à Mettet, après un retour du peloton sur une échappée matinale. Mettet, où l'arrivée est située à deux pas du circuit moto, a d'ailleurs déjà souri aux sprinters en 2012.