STAVELOT - MARCHIN - 22 juillet 2017

Etape 1 - 22 juillet 2017 - Stavelot - Marchin - 189,9 km

Les Blancs-Moussis dans le peloton

 

La première étape du VOO Tour de Wallonie 2017 prend des allures inédites pour ses villes de départ et d’arrivée. Ni Stavelot ni Marchin n’ont à ce jour accueilli le VOO Tour de Wallonie. Cette première étape annonce une mise en jambes sérieuse avec, au menu, 189,9 kilomètres et 5 difficultés répertoriées.

LIVE FR - NL

Stavelot, en Province de Liège, accueille le grand départ du Tour de Wallonie 2017. Nous sommes dans les Ardennes, au confluent de l’Amblève et de l’Eau Rouge. Jadis, Stavelot était, par son abbaye, le chef-lieu d’une petite principauté abbatiale qui a disparu après la Révolution Française. La cité, une des plus anciennes de Belgique, fut fondée par Saint Remacle en 648.Une grande partie de la ville fut ravagée par les troupes de Louis XIV le 4 octobre 1689. Stavelot connut aussi de violents combats pendant la Bataille des Ardennes: plus de 130 civils furent abattus par les Allemands entre le 18 et le 20 décembre 1944.

Stavelot est célèbre, notamment, pour son carnaval, ses personnages folkloriques, les « Blancs-Moussis », pour son musée du Circuit Automobile de Spa-Francorchamps implanté au coeur de l’ancienne Abbaye… Une exposition sur le 50e Grand Prix de F1 est proposée jusqu’au 17 septembre à l’Abbaye où le musée présente d’exceptionnelles collections de voitures et de motos de course de toutes les époques. Le visiteur ne manquera pas de découvrir, par ailleurs, la Place Saint-Remacle, aménagée en 1769, pour, entre autres, la tenue d’un marché rural. Stavelot a ses personnalités célèbres: Wilhelm de Kostrowitzky, alias Guillaume Apollinaire, y vécut et les paysages de l’endroit l’inspirèrent pour son poème « Fagnes de Wallonie ». Le compositeur Raymond Micha, le chanteur lyrique Juste Bastin figurent eux aussi parmi les autres hommes célèbres de la ville.

Le départ de la première étape du VOO Tour de Wallonie à Stavelot se fait à la Rue Basse. Les coureurs prennent la direction de Trois-Ponts, pays de la Salm et de l’Amblève, avant une incursion en province de Luxembourg via Vielsalm, où la Fête de la Myrtillle bat son plein, pour remonter en province de Liège par Lierneux, au pays d’Ourthe-Amblève, Stoumont et son relief vallonné concrétisé par le 1er GPM du Tour de Wallonie 2017, la Côte de Werbomont. Les coureurs reviennent ensuite en province de Luxembourg via la commune de Barvaux, fusionnée avec le village de Juliénas dans le Beaujolais, et Durbuy, célèbre « plus petite ville du monde », qui avait reçu le généreux statut de « ville » par Jean de Bohême en 1331… Direction Marchin pour entamer une boucle de 50 kilomètres avant le circuit local final autour. Du côté de Durbuy, on appréciera aussi, entre autres, les bienfaits de la Micro-Brasserie de la Ferme au Chêne, de la Chèvrerie d'Ozo, de la confiture Saint-Amour et de la gelée à base de fleurs et de fruits sauvages...

Marchin, en province de Liège, accueille une arrivée inédite du Tour de Wallonie, via des routes qui rappelleront celles de la Flèche Wallonne. Non loin de Marchin, côté Est, coule le Hoyoux qui va confluer avec la Meuse à Huy. Le village de « Grand-Marchin » est moins peuplé et moins étendu que « Marchin-Centre », implanté plus au Nord. Le bâti y est dense et plus urbain. A Marchin, le visiteur admirera l’église Notre-Dame, le « Tilleul de Belgrade », le château de Belle-Maison, la Clairière du Domaine de Bagatelle… Le petit Musée de la vie d’Autrefois évoque le passé de « Marchin Bya Viyèdje ».


A voir... 
Abbaye de Stavelot. Installée au cœur d’une cité où culture et folklore vivent en harmonie depuis longtemps, nichée dans le triangle d’or Spa-Malmedy-Stavelot, l’abbaye, très ancien monastère bénédictin fondé en 651, se devait d’être le moteur d’un ambitieux projet patrimonial et touristique. Depuis sa réouverture en 2002, la Région wallonne favorise le redéploiement économique d’une ville et de sa région en ancrant son futur dans l’Histoire. L’abbaye a d’ailleurs été primée par la Région wallonne qui lui a attribué « 5 Soleils », label de qualité le plus haut pour les attractions touristiques. L’importance du site exceptionnel de Stavelot a été consacrée par son inscription sur la liste du patrimoine majeur de Wallonie. L’Abbaye de Stavelot est l’une des fondations monastiques les plus anciennes de Belgique. On appréciera son magnifique jardin du cloître, ses trois musées de niveau international, ses salles prestigieuses, ses caves séculaires...
(www.abbayedestavelot.be)


Salmchâteau. Polissoirs néolithiques, enceinte celte, traces de l’exploitation de l’or… Le passé de la région de Vielsalm est riche d’histoire. Le Moyen-Age y a laissé des traces comme le souvenir d’un château disparu, non loin de l’église de Vielsalm, ou encore les vestiges d’un château du XIVe siècle à Salmchâteau, avec deux imposantes tours, une entrée étroite qui rend l’accès difficile à cet ancien château-fort.




La Chapelle de Jamagne et la chapelle de l’Ermitage à Marchin. La chapelle de Jamagne est un bâtiment d’origine romane. Elle est dédiée à Saint-Nicolas et a servi de lieu de culte jusqu’en 1797. Elle comprend une petite nef et un chœur. L’architecture de cet édifice rural est sobre. Le bâtiment présente trois meurtrières qui attestent qu’il a pu servir de refuge défensif… La chapelle est, aujourd’hui, intégrée à une ferme. La chapelle de l’Ermitage se situe dans le parc du château, Place de la Belle Maison. Elle date du XVIIIe siècle. Elle est construite en briques rouges et calcaire, au bord d’un étang.






Eglise Notre-Dame de Marchin. L’église paroissiale, classée depuis 1933, est située un peu à l’écart de l’agglomération, à flanc de coteau. L’édifice, dont le clocher tors a été foudroyé et reconstruit à l’identique, comprend trois nefs de la fin du XVe siècle et du début du début du XVIe siècle. La tour remonte à l’époque romane. Le chœur à 5 pans est la partie la plus charmante de l’église. Quatre stèles funéraires sont encastrées dans les murs latéraux; elles rendent hommage à la mémoire de quatre anciens curés de la paroisse. L’intérieur comprend notamment des fonds baptismaux en calcaire datant de 1608, des armoiries, la porte de la sacristie du 15e siècle. Un cimetière entoure l’église. (www.si-valleeduhoyoux.be)



L’étape vue par Christophe Brandt
« Cette première étape du Tour de Wallonie sera une des plus dures, à mon sens. Si sa première partie est relativement facile, la seconde partie en direction de Marchin est plus ardue avec, notamment, la Côte de Ben-Ahin à 24 kilomètres de l’arrivée, et deux fois la Côte d’Ereffe dans le circuit local final où on peut entrevoir une possible sélection. De plus, l’arrivée est en bosse également. »
Cette étape est pour les puncheurs.




L’étape 1 en bref
  • 22 juillet 2017
  • Stavelot – Marchin
  • Kiométrage. 189,9 km.
  • Sprints. 3: Lierneux km 27, Ocquier km 104,9, Andenne km 139,6.
  • GPM. 5: Côte de Werbomont (cat. 2, km 35,7), Côte de Warre (cat. 2, km 94) Côte de Bohissau (cat. 2, km 142,6), Côte de Ben-Ahin (cat. 1, km 165,9), Côte d’Ereffe (cat. 1, km 176,3).
  • Circuit local. 1 x 10,4 km.
  • Ravitaillement. Erezée, km 76,7.
  • Départ: 12h.
  • Arrivée: vers 16h30.

MEDIA et DOWNLOADS > Carte -  Itinéraire-horaire