News

22/07/2013
Greg Van Avermaet surpuissant à Bastogne

BASTOGNE, 22/07/2013 - Greg Van Avermaet (BMC) a remporté au sprint la 3e étape du Tour de Wallonie disputée lundi entre Beaufays et Bastogne. L'étape du jour a été animée par plusieurs échappée dont celle de trois coureurs, Kevin Van Melsen (Accent Jobs - Wanty), Stijn Steels et Christophe Prémont (Crelan - Euphony) en début de course. L'avance du trio a culminé à 4:50 à la mi-parcours. Après la jonction avec le peloton, 4 coureurs sont sortis de la meute à 32 kilomètres de Bastogne, Grégory Habeaux (Accent Jobs - Wanty), Juan Manuel Garate (Belkin), Jurgen Van de Walle (Lotto Belisol) et Willem Wauters (Vacansoleil - DCM). Une nouvelle jonction avec le peloton a été catalysée sous l'impulsion des coureurs de l'équipe Katusha. On a vu plus tard Marco Marcato (Vacansoleil - DCM) Daniel Oss (BMC) et le champion de Belgique Stijn Devolder (Radioshack-Leopard) sonner la charge dans la principale difficulté du jour, le Mur St Roch, à 24 kilomètres du but. Une dernière attaque significative de Yannick Eijssen (BMC) et de Pieter Serry (Omega Pharma - Quick Step) à 15 kilomètres de l'arrivée n'a pas eu davantage de chance de succès. La finale très animée de la troisième étape s'est soldée par un sprint massif à Bastogne dont est sorti vainqueur Greg Van Avermaet, lauréat du Tour de Wallonie en 2011. Van Avermaet a devancé Pieter Van Speybroeck (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Jean-Pierre Drucker (Accent Jobs-Wanty).

Greg van Avermaet. "Cette victoire me libère réellement. Elle est importante pour moi mentalement. je vais voir à présent ce que je peux encore faire pour le classement général du Tour de Wallonie, même si je conçois que ça sera très dur de gagner. J'ai travaillé beaucoup jusqu'ici, pendant 6 semaines, et cette victoire à Bastogne est véritable récompense de tous mes efforts. Je suis heureux aussi d'avoir gagné sur des routes que je connais très bien, habitant à Stoumont. L'arrivée finale, mercredi, à Thuin, m'inspire car c'est là que j'avais gagné le Tour de Wallonie il y a deux ans. Mais je sais qu'après le Mur, on est toujours fatigué et qu'il reste encore quelque 600 mètres avant la ligne. Je suis aussi très content de ma victoire pour l'équipe, le jour de la démission du manager John Lelangue. le Tour de France n'a pas été satisfaisant pour BMC et gagner à Bastogne est vraiment bien. L'annonce de la démission a été pour moi un peu une surprise. John n'était pas content, lui non plus, et il a pris sa décision de nous quitter. Mon objectif de la fin de saison sera le championnat du monde. Je connais le parcours de Florence et je sais que ça sera très dur. C'est donc clairement un objectif."

Classements du Tour de Wallonie

La 3e étape du Tour de Wallonie en images

Les étapes du Tour de Wallonie