TIM WELLENS VAINQUEUR

Tim Wellens a dompté tout seul la Citadelle de Namur


NAMUR, 13/09/2017 – Les coureurs de l’équipe Lotto-Soudal sont restés maîtres de la Citadelle de Namur, après la victoire en solitaire de Tim Wellens, dans la 58e édition du Grand Prix de Wallonie. Wellens a devancé son co-équipier français, Tony Gallopin, vainqueur de l’épreuve en 2016 et successeur d’un autre coureur de Lotto-Soudal, Jens Debusschere, lauréat en 2015.

Le début de la 58e édition a été perturbé par des conditions climatiques pluvieuses et venteuses. Une échappée de 7 coureurs a animé la première partie de course avant un regroupement général à 55 kilomètres du but. Une échappée comprenant une grande partie de favoris a définitivement trompé le peloton 10 kilomètres plus loin. On a ensuite vécu, à 20 kilomètres de l’arrivée, une attaque de trois des anciens vainqueurs du GPW, Jan Bakelants, Julien Simon et Tony Gallopin, avec Dylan Teuns, Tiesj Benoot et Tim Wellens. Ce dernier a porté son estocade à 15 kilomètres de l’arrivée pour aller s’imposer en solitaire au sommet de la Citadelle de Namur.

«J’ai été prévenu par mon directeur sportif que j’avais course gagnée à 3 kilomètre de l’arrivée et j’ai donc pu apprécier ma finale dans la Citadelle», a expliqué Tim Wellens. «Je suis heureux d’avoir gagné cette belle course que je disputais pour la 2e fois. J’ai prouvé, à quelques jours des championnats du monde à Bergen (Nor), que j’avais de très bonnes jambes.»

Classement du Grand prix de Wallonie 2017